Prime de noël 2013 attention aux faux mail et arnaques

Alors que nous vous avons présenté dernièrement les détails de la prime de noël caf, nous souhaitons vous mettre en garde contre les arnaques actuellement constatées. En effet, quelques personnes ont mis en place un système d’arnaque à ce sujet, alors Prudence !

arnaque mail caf prime de noel

Petit exemple de mail frauduleux lié à la prime de noël caf

Prime de noël 2013 : attention aux emails et SMS frauduleux

 

Comme vous avez déjà pu le lire dans notre article consacré à la prime de noël, elle est destinée à aider financièrement les revenus les plus modestes. Il s’agit là d’un versement effectué automatiquement chaque année par la CAF (Caisse des Allocations Familiales) et dont le montant est ajusté à la situation familiale de chaque bénéficiaire. Et bien sachez que des « pirates » ont lancé une campagne d’arnaque dont il faut se méfier.

Il est possible que vous ayez reçu ou que vous receviez un email ou un SMS vous proposant de vous inscrire à la prime de noël 2013. Il s’agit là d’une tentative d’escroquerie et rien d’autre : c’est le site de la CAF qui l’annonce. Il ne faut donc en aucun cas répondre à un tel message car il s’agit d’un « Phishing » (hameçonnage en français).

 

Prenez garde au Phishing

 

C’est est une technique mise en œuvre par des fraudeurs cherchant à obtenir vos informations personnelles telles que vos numéros de carte bancaire par exemple. Si dans le cas de la prime de noël vous pouvez être sûr que tous les mails et SMS vous demandant de vous y inscrire sont frauduleux, il peut parfois ne pas être si évident d’être certain qu’il s’agisse d’une tentative de Phishing.

Pour ne pas être pris au piège, certaines méthodes de détection sont à suivre. Il faut en premier lieu faire attention à l’orthographe du nom de domaine du site ou du nom de l’adresse email en question : une seule petite hésitation de votre part doit faire l’objet d’une vérification immédiate afin de ne pas être escroqué. Il est également bon à savoir que la plupart des tentatives de Phishing concernent les sites bancaires et les réseaux sociaux. Mais cela ne signifie pas qu’elles ne puissent pas utiliser un autre support.

Prenez donc garde à tous les emails, SMS ou sites internet suspects.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !