Péages : le gouvernement devrait suspendre leur augmentation

Depuis le début de la privatisation de 49% du réseau autoroutier en 2002 et sa mise en vente par l’État, il est habituel que chaque année voit l’augmentation des tarifs des péages en fonction de l’inflation. Mais il semblerait que 2015 soit la première année à rompre cette pratique.

gel du tarif des péages en  2015

Le prix des péages français ne devrait pas augmenter en 2015

 

Quelle en serait la raison ? Les difficultés économiques des français ces dernières années ? La grogne à l’annonce il y a quelques semaines de cette hausse prévue autour de 1.07% ? Difficile à dire, toutefois il semblerait selon l’association 40 millions d’automobilistes, que le gouvernement renonce cette année et pour la première fois, à augmenter les tarifs des péages d’autoroutes.

 

  • C’est en 2002 que débute la privatisation des autoroutes, celle ci s’achèvera en 2006 et laissera 3 grandes sociétés concessionnaires Eiffage, Vinci et Abertis. Pour ces sociétés, chaque année, la date du 1er Février est celle de l’augmentation de leurs tarifs en rapport avec, en grande partie, l’inflation.

 

Il semblerait que cette année soit différente. Le gouvernement devrait annoncer dans la journée le gel pour 2015 du tarif des autoroutes. Voilà une nouvelle qui devrait réjouir des millions d’automobilistes.

Les concessionnaires autoroutiers ne se sont pas exprimés contre ce gel mais auraient cependant formulé la demande de pouvoir lisser les prochaines hausses sur un certain labs de temps. Comprenons par là que ce gel ne devrait pas être définitif.  Mais réjouissons-nous pour le moment de cette taxe fixe (une des rares qui n’augmentera pas en 2015) et de son gel momentané.

Pour le moment ni l’Élysée, ni les concessionnaires autoroutiers n’ont fait le moindre commentaire validant ou invalidant l’annonce qui devrait avoir lieu maintenant ou dans les toutes prochaines heures. Rappelons que la hausse annuelle des tarifs d’autoroute répercute à la fois l’inflation, les divers investissements réalisés ainsi que l’augmentation de la redevance domaniale fixée par le gouvernement.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !