Les médicaments peu efficaces ne seront bientôt plus remboursés ?

Depuis plus de 5 mois et à la demande de Marisol Touraine (la Ministre des Affaires Sociales), un groupe de travail s’intéresse au remboursement des médicaments et semble indiquer que les médicaments peu efficaces ne seront plus remboursés dans un avenir proche.

médicaments

Santé : plus de 150 médicaments pourraient ne plus être remboursés

 

Alors que le groupe de travail mis en place par Marisol Touraine n’a pas encore rendu ses préconisations, le quotidien économique Les Échos a réussi à se procurer les 5 scenarii que devrait présenter la Présidente du groupe de travail, Mme Dominique Polton.

Selon le quotidien économique, la question des taux de remboursement serait au cœur du débat. A l’heure actuelle, chaque médicament est remboursé selon son Service Médical Rendu (SMR), autrement dit son efficacité. Des taux de remboursement allant de 15% pour les médicaments peu efficaces à 100% pour les médicaments indispensables existent ainsi avec des tranches à 30% et à 65%.

Mais ces taux de remboursement pourraient prochainement devenir caduques puisque le groupe de travail pourrait principalement retenir 3 scenarii : dans le premier, ce serait vers une suppression du taux de remboursement de 15% qu’il s’orienterait. Plus de 150 médicaments, dont le Myolastan, l’Eductyl ou le Tanakan, ne seraient alors plus remboursés.

Les deux autres scenarii s’orienteraient eux vers la mise en place d’un taux de remboursement unique quelle que soit l’efficacité du médicament.

Dans les scenarii retenus, un dispositif de prise en charge forfaitaire des médicaments non remboursés pour des catégories de patients très limitées serait aussi à l’étude. Mais il faudra encore attendre quelques semaines avant de savoir les propositions retenues puisque c’est seulement le 8 septembre que le groupe de travail, par l’intermédiaire de sa Présidente, présentera son rapport à la Ministre des Affaires Sociales.

Le tiers payant généralisé ne pourrait donc pas être la seule grande nouveauté des années à venir dans le domaine de la santé.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !