Mc Donald’s : bientôt plus de poulets aux antibiotiques

Si Mc Donald’s ne cesse de communiquer sur ses nouvelles formules, à l’image du Mc First ou du Mc Lunch, il n’en oublie pas de travailler son image. Face à la prise de conscience des consommateurs américains sur la « Junk Food », l’enseigne a décidé de ne plus utiliser de poulet aux antibiotiques ! Si la mesure va bientôt être appliquée aux Etats-Unis, elle a de grandes chances d’être adoptée très prochainement en Europe, non ?

vers la fin des poulets aux antibiotiques aux Etats-Unis chez McDo

Plus de poulets aux antibiotiques chez Mc Donald’s aux Etats-Unis

 

La chaîne de restauration rapide Mc Donald’s vient d’annoncer, mercredi 4 mars dernier, l’arrêt du recours aux poulets élevés aux antibiotiques aux Etats-Unis d’ici deux ans. Une décision motivée par des questions d’éthique. A noter que Mc Donald’s a déjà fait cette promesse en 2003.

Il semblerait que si l’utilisation de ces médicaments permet de faire grossir la volaille plus vite, elle diminuerait également leur effet sur les consommateurs. Face à ce constat, le groupe se positionne en faveur de la santé ! En conséquence, les 14 000 restaurants américains ont deux ans pour intégrer cette politique. A noter toutefois que la chaîne se réserve le droit de servir du poulet ayant pris des antibiotiques pour des besoins curatifs.

Parallèlement, l’enseigne va également revoir la teneur en matières grasses du lait de son Happy Meal : les vaches sélectionnées ne seront plus élevées aux hormones de croissance !

Cette prise de conscience n’est pas anodine : les ventes du groupe ne progressent plus depuis octobre 2013 : les Américains lui préférant des enseignes plus « saines » à travers le recours par exemple à des aliments bio ou des viandes labellisées.

A ce jour, l’Europe n’est pas immédiatement concernée par cette « mise au propre » même si Mc Donald’s réduira quant même l’utilisation des antibiotiques… une politique qu’elle embrasse depuis 2001… Pour le vieux continent, l’enseigne  se donne 3 ans pour mettre progressivement un terme à leur utilisation.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !