Intermarché : Biscuits moches moins chers de 30%

MISE A JOUR AU 3 NOVEMBRE 2015 : L’opération « Biscuits moches chez Intermarché » se tient cette semaine du 3 au 8 Novembre dans 146 magasins de l’enseigne (la liste de tous les magasins participants est disponible ici).

barre

A l’heure où la lutte contre le gaspillage alimentaire s’intensifie, le groupe Intermarché annonce l’organisation d’une opération inédite. Du 3 au 8 novembre 2015, les magasins de l’enseigne proposeront des biscuits moches 30% moins chers du fait de leurs défauts esthétiques.

biscuits « moches »

Halte au gaspillage, vive les produits « moches »

 

Un produit ne correspondant pas aux standards du marché n’est pas forcément mauvais, tel est le message qu’avait voulu envoyer le collectif « Les Gueules Cassées » en proposant il y a un peu plus d’un an de nombreux fruits et légumes moches à la vente.

Eh bien, l’initiative a séduit les Français et Intermarché a décidé d’aller plus loin sur cette voie en proposant du 3 au 8 novembre prochain de nombreux « biscuits moches » à la vente.

En effet, alors que l’on estime aujourd’hui que 30% de la production est gaspillée avant même d’arriver dans l’assiette du consommateur et ce principalement parce que les produits ne sont pas conformes aux standards esthétiques du marché, l’action des Gueules Cassées avait entraîné une réelle prise de conscience.

Venez découvrir les biscuits « moches » chez Intermarché

 

C’est donc tout naturellement qu’Intermarché a décidé d’élargir la gamme des produits « moches » persuadé que les consommateurs ne seront pas « dérangés » à l’idée de manger des gâteaux aux formes atypiques ou bien ayant été cassés durant leur transport ou leur fabrication.

Mieux, avec un prix de vente inférieur de 30% aux produits standardisés, ces biscuits devraient faire un véritable tabac dans les 146 magasins Intermarché de la région parisienne où ils seront proposés du 3 au 8 novembre 2015 après avoir été déguster gratuitement par de nombreux parisiens le 16 Octobre.

L’enseigne de grande distribution devrait pour sa part réaliser de jolies économies puisque son statut de producteur-commerçant est tel qu’elle commercialisera ses propres biscuits moches qui, sans cette opération, seraient partis à la poubelle.

Les biscuits ne sont d’ailleurs qu’une nouvelle étape puisque du chocolat et de la viande « moche » envahiront aussi les rayons de supermarché dans les prochains mois.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !