Un homme connait l’ébriété en mangeant des frites

C’est à force de trouver son mari en état d’ébriété et de s’inquiéter pour sa santé, qu’une britannique a décidé de l’envoyer consulter. Grand bien lui en a pris puisque les médecins, tout aussi étonnés que le couple, ont diagnostiqué un syndrome d’auto-brasserie assez important chez cet homme âgé de 34 ans.

un homme rendu ivre a cause de l'amidon des frites

Levures, amidons et glucides responsables du taux d’alcoolémie

 

C’est assez incroyable mais pourtant vrai, un britannique de 34 ans vient tout juste d’apprendre qu’il allait devoir s’abstenir de consommer tous les produits à base d’amidon tels que le pain, les frites ou les pâtes, car ces derniers le mettent en état avancé d’ébriété !

C’est à force de se sentir « bizarre », étourdi et parfois même vulgaire (selon ses propres dires) à la fin des repas, que Nick Hess (poussé par sa femme qui le soupçonnait de boire en cachette) s’est décidé à consulté un médecin. Quelle ne fut pas la surprise de celui ci, ayant rapidement constaté et compris l’origine des troubles de monsieur Hess, d’observer le plus grand taux de levure de sa carrière, dans les intestin de Nick Hess !

  • Le mécanisme est le suivant : après un repas riche en glucides le patient voit son taux d’alcool dans le sang exploser, l’équivalent de 7 verres de whisky dans ce cas précis.

Il se trouve que ce syndrome, au nom particulier de syndrome d’auto-brasserie, est induit par la forte présence de levure dans l’estomac du patient. Celles ci font fermenter les glucides ingérés et les transforment en éthanol, d’où l’état l’ébriété souvent important de Nick. En effet, plus la consommation de glucides est importante, plus le taux d’alcool dans le sang l’est, jusqu’à rendre monsieur Hess malade quotidiennement.

Traité aujourd’hui par l’absorption d’antifongiques et un régime très stict en matière de glucides et d’amidon, ce dernier semble maîtriser un peu mieux son état et ne plus subir de réelle alcoolémie que 2 ou 3 fois par mois. Tout de même !

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !