Fiscalité : vers un impôt sur le revenu payé par tous ?

Alors que les classes aisées et moyennes ont le sentiment d’avoir été victimes d’un véritable matraquage fiscal ces dernières années, un député socialiste, Razzy Hammadi, souhaite que l’impôt sur le revenu redevienne le plus juste possible. Pour cela, il aimerait qu’il soit payé par tous.

impôt sur le revenu

L’impôt sur le revenu n’est plus juste

 

Alors que l’Etat français travaille activement à la mise en place du prélèvement de l’impôt à la source, voilà que ce dernier pourrait concerner bien plus de personnes à l’avenir.

En effet, le député PS de Seine Saint Denis Razzy Hammadi a proposé deux amendements visant à ce que l’impôt sur le revenu soit payé par tous et pas seulement par les foyers issus des classes moyennes et aisées.

Conçu comme un impôt juste en 1914 puisque chaque foyer devait payer un montant « proportionnel » à ses revenus, il a depuis beaucoup évolué et force est de constater qu’en 2015, seulement 47,4% des foyers y sont assujettis. Il s’est également beaucoup concentré puisque 10% des foyers sont à l’origine de 67% des recettes qu’il permet de réaliser en 2014.

Si l’impôt sur le revenu ne représente aujourd’hui plus qu’un quart des recettes fiscales de l’Etat, il a également perdu toute sa fonction sociale en devenant de moins en moins progressif et réparti. Ainsi, les plus riches se sentent victimes de matraquage fiscal alors que les plus pauvres sont exclus de l’effort national.

 

Vers la généralisation de l’impôt sur le revenu ?

 

Aussi, à l’heure où la fusion entre la CSG et l’impôt sur le revenu a été abandonnée alors qu’elle était une promesse du candidat Hollande, c’est Razzy Hammadi qui a décidé de monter au créneau.

Le député socialiste propose donc deux amendements visant à ce que l’impôt sur le revenu soit payé par tout le monde puisque plusieurs possibilités existent :

  • la création d’une tranche supplémentaire qui engendrerait un paiement forfaitaire minimum
  • la mise en place d’une cotisation civique minimum qui serait une ligne venant s’ajouter à la déclaration d’impôt

Selon Razzy Hammadi, une somme de 30 à 50€ correspondrait à un « impôt symbolique » mais celui-ci, multiplié par le nombre de ménages exonérés, permettrait de réduire quelque peu la pression fiscale de la classe moyenne.

Si les idées ne manquent donc pas, reste à voir si une mise en œuvre de ces mesures serait éventuellement possible. Pour le député socialiste, la généralisation progressive de la déclaration par Internet devrait résoudre les seuls obstacles encore existants à ce jour.

Autant dire que l’impôt sur le revenu pour tous pourrait vite devenir une réalité, surtout que des hommes et femmes politiques de tout bord jugent qu’une telle mesure est souhaitable en France.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !