Taux du livret A août 2014 : baisse de 1.25% à 1%

Mise à jour au 10 juillet 2014

Baisse du taux livret A au 1er août 2014, le gouvernement a enfin tranché pour le baisser à 1% (nouveau plancher historique) alors que celui-ci aurait dû théoriquement reculer à 0.75% si la formule de calcul vis-à-vis de la faible inflation avait été respectée.

livret-bancaire-a

Article initial du 27 mai 2014

Alors qu’il est déjà bas, le taux du livret A pourrait être réduit de nouveau au regard de la faible inflation enregistrée en France ces derniers mois. On parle d’un taux qui pourrait passer de 1.25€ à 1% voire même à 0.75% ?

Baisse du taux du livret A 2014 à 1% ou à 0.75% ?

 

Tous les ans, les taux de rémunération des livrets d’épargne réglementés sont calculés 2 fois par la banque de France.

Une fois à la mi-janvier et l’autre à la mi-juillet. Des calculs qui prennent en comptent les taux observés sur le marché monétaire et l’augmentation des prix à la consommation (hors le tabac) de l’ensemble des ménages français.

Aussi à l’approche de la date butoir, il est temps pour la Banque de France de réviser son calcul avant que celui-ci soit soumis pour validation à l’exécutif et au regard de la faible inflation de 0.6% en Avril 2014, elle devrait proposer une rémunération qui passerait de 1.25% à 1% voire même à 0.75% !

Une baisse qui serait historique et qui normalement aurait dû être appliquée en janvier dernier. Mais à cette époque, l’ancien Ministre de l’Économie, Pierre Moscovici, en avait décidé autrement pour ne pas pénaliser les épargnants. Le nouveau Ministre de L’Économie Michel Sapin en fera t-il de même, pas sûr ? Le Gouvernement se donne quelques jours afin de prendre un certain nombre de décisions, affaire à suivre !

 

La réforme sur le livret A non tenue ?

 

Ayant pour but de financer le doublement de la construction de logements sociaux, le plafond du livret A ne devrait pas être relevé.

Après une première hausse de 25% en octobre 2012 (15 300€ à 19 125€) puis une 2ème au 1er janvier 2013 (19 125€ à 22 950€), la suivante qui devrait le relever pour atteindre les 30 600€ ne sera peut-être pas appliquée comme nous l’avait promis François Hollande au début de son mandat en 2012.

Pourquoi ? Parce que « les besoins de financement des HLM sont largement couverts par le Livret A » (selon une source du ministère des Finances citée par le JDD ce dimanche).

En pleine période de chômage record et de croissance en panne, le Gouvernement souhaite désormais orienter l’argent des Français vers les entreprises.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !