Baguette, essence, logement : l’évolution des prix sur les 30 dernières années

Il y a 30 ans, l’UFC Que Choisir publiait une grande enquête en rapport avec les prix à la consommation du quotidien en France. L’habillement, l’alimentation, les loisirs … tout y était passé au crible. Qu’en est-il 30 ans plus tard ? Comment les prix ont-ils évolués ? La baguette de pain « coûte » t-elle toujours 3 min de travail aujourd’hui ?

evolution des prix du quotidien sur trente ans

Des prix comparés en temps de travail nécessaire

 

Au lieu d’utiliser les prix affichés des différents articles comparés, l’UFC Que choisir s’est basé sur le temps de travail nécessaire à chacun pour se les procurer.

Avec un salaire de référence de 12 255€ en 1984 et de 26 267€ en 2014 (salaires moyens en France) on note par exemple que la fameuse baguette, emblème nationale des repas français, demandait en 1984, 3 minutes de travail, et demande toujours le même effort en 2014 malgré l’impression de hausse constante de son prix.

 

Les budgets stables ou en baisse

 

  • La nourriture

Même si cela peut paraître étonnant, on compte parmi les budgets stables et même en baisse, celui des dépenses liées à l’alimentation. Nous l’avons dit, le prix de la baguette est resté stable. Celui d’un litre d’huile d’arachide demandait 18 min de travail en 1984 et n’en demande plus que 14 aujourd’hui. Le prix moyen d’un poulet de 1kg à lui légèrement augmenté pour passer de 27 à 30 min de travail nécessaires à son achat sur les 30 dernières années. Globalement, le budget courses est moins conséquent aujourd’hui qu’il y a trente ans.

 

  • Les vêtements

L’habillement est également le secteur pour lequel il est nécessaire de dépenser moins. Le prix moyen d’une paire de basket ne demande plus qu’une heure de travail alors qu’il fallait en compter deux il y a trente ans !

 

  • L’équipement électro-ménager

Il est aujourd’hui beaucoup plus facile de renouveler son téléviseur ou de changer son frigo qu’il y a trente ans. Pour acquérir un téléviseur, il fallait compter 14 jours de travail, de même pour un réfrigérateur. Les deux n’en demandent plus que 6 en 2014 .

 

  • L’essence

C’est peut-être le point le plus surprenant de l’étude, mais ces trente dernière années, le prix des carburants est plutôt à la baisse avec un coût moyen au litre de 5 min de travail en 2014 contre 8 min en 1984.

 

Les budgets en forte hausse

 

  • Le logement

Il s’agit du poste de dépense dont le coût moyen à le plus augmenté en 30 ans. C’est simple, il faut aujourd’hui 9.7 années de travail pour acheter une maison alors qu’à surface et emplacement égaux, il ne fallait en 1984 que 5.1 années. Il en va de même pour un appartement de 76m2 à Paris qui demande aujourd’hui 23.5 années de travail cumulées contre 13.3 années en 1984.

Le prix du logement à tous simplement doublé en 30 ans et toutes les factures annexes au logement comme l’eau, ont suivi  le même chemin.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !