Astéroïde 2004 BL86 visible au télescope lundi 26 janvier 2015

Malgré une distance relativement lointaine, l’astéroïde nommé 2004 BL86, devrait faire un passage remarqué et remarquable à proximité de notre planète. Les connaisseurs qui possèdent un télescope pourront tenter de le voir passer ce soir.

 

asteriode proche de la terre le 26 janvier 2015

L’astéroïde 2004 BL86 sera visible depuis la Terre ce soir

 

Gros d’environ 500 à 680 mètres, l’astéroïde répondant au nom de 2004 BL86 s’approchera de la Terre en début de soirée ce lundi 26 Janvier 2015 et devrait être visible depuis toute l’Europe. 2 heures et demie environ après le coucher du Soleil, cet objet astronomique devrait traverser la constellation du Lion et se trouver relativement près de nous vers 17h20.

À une distance d’environ 1.2 millions de km, soit environ 3 fois le trajet Terre – Lune, 2004 BL86 devrait être visible relativement facilement à l’aide d’un télescope ou de jumelles.

 

  • Si nous ne risquons pas grand chose à le voir « s’approcher » ainsi de notre planète, cet astéroïde par sa taille est tout de même classé comme potentiellement dangereux.

 

Alors, si vous avez envie de ressentir un petit frisson devant cette immensité qu’est le cosmos, et ce qu’il nous laisse entrevoir des objets qui le compose, rendez-vous un peu partout là où le ciel sera à peu près dégagé en Europe et concentrez-vous sur votre objectif. Cet astéroïde devrait permettre aux amateurs et aux professionnels de se retrouver ce soir autour d’un événement rare et passionnant.

Si toutefois vous n’arriviez pas à distinguer 2004 BL86 ce soir, vous pourrez tenter à nouveau votre chance en 2027. En effet, cette année là, c’est un astéroïde de pas moins d’un 1 km qui devrait nous frôler, puisque sa trajectoire est censée passer à peine 388 000 km de chez nous.

 

Si l’astronomie n’est pas à la portée de tous d’un point de vue du budget (on peut regretter que les lunettes et autres télescopes ne soient pas vraiment bon marché), ce passe-temps se développe de plus en plus en France par la vulgarisation du sujet à travers différents magasines et sites web comme Futura-Sciences.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !