Assurance santé moins chère grâce à un mode de vie plus sain

Les assurés le savent déjà, le montant mensuel de leur mutuelle varie en fonction de l’age et des antécédents médicaux. Dès l’an prochain, la facture pourra également être modulée en fonction de l’hygiène de vie de chacun.

En clair mangez sain et faites du sport vous paierez moins.

mode de vie sain egale mutuelle moins chere

Une assurance santé qui vous récompense si vous prenez soin de vous

L’assureur italien Generali est à l’origine d’un principe inédit qu’il propose d’ores déjà d’adopter à ses clients allemands et qui devrait faire son apparition en France en 2017.

Tous les assurés qui feront attention à leur santé seront récompensés par des remises sur leurs mensualités comprises entre 11% et 16%, mais aussi par l’émission de bons de réduction chez plusieurs enseignes partenaires et au delà des questionnaires santé, il s’agit d’une première.

D’un autre côté, l’enseigne l’assure, l’option existe sur la base du volontariat, les clients qu’elle n’intéressera pas ne seront pas pénalisés.

Bilan de santé et surveillance quotidienne

La formule se nomme Vitality et devrait à n’en pas douter, faire grand bruit lors de son lancement dans l’hexagone. Dans un premier temps limitée aux contrats de prévoyance, la méthode prévoit que l’assuré se rende d’abord dans une pharmacie agréée afin de réaliser un bilan de santé. Mais il ne suffira pas d’être en bonne santé, il faudra surtout le rester, et le prouver.

Comment ? Par le cumul de points obtenus en faisant des achats dans les magasins bio, en augmentant le nombre de pas quotidiens ou en réalisant des visites préventives chez le médecin.

Il suffira ensuite de saisir l’ensemble des données sur un site externe, qui déterminera alors un profil santé avant de le transmettre à l’assureur sous forme d’un code couleur « Or, Argent, Bronze ou Platine » créé pour garantir l’anonymat du client.

Si le programme peut sans doute permettre à ceux qui le souhaitent de réaliser des économies sur le coût de leur mutuelle, les associations de consommateurs estiment dangereux ce qu’elles appellent la « transparence absolue du citoyen ». De plus, qu’en est-il du droit de chacun à manger et se conduire comme il le souhaite ?

En France la loi interdit aux assureurs d’accéder aux données de santé de leurs clients.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !