Appels surtaxés réforme : vers des tarifs plus clairs mais pas moins chers

Petite montée d’adrénaline lorsque vous entendez « cet appel vous sera facturé » au creux de votre oreille ? Normal ! Les tarifs des numéros spéciaux sont un tel imbroglio que vous ne savez pas exactement à combien va vous revenir la communication. Des changements sont prévus pour les rendre plus clairs même s’ils ne devraient pas être moins chers pour autant. Explications.

changements appels surtaxés

Changements octobre 2015 : les tarifs des numéros spéciaux plus clairs

Les tarifs des numéros spéciaux regroupent par exemple, celui des renseignements (118), traditionnellement ceux qui débutent par 08 comme Météo France ou encore qui n’ont simplement que 4 chiffres. Des numéros qui appliquent des tarifs particuliers auxquels le consommateur n’entend habituellement rien.

Pour bénéficier de plus de clarté, l’ARCEP, le régulateur des télécoms est en train de réfléchir à une réforme de ce secteur dit « à Valeur ajoutée » pour octobre 2015. Celle-ci prévoit :

  • Un prix identique que l’appel provienne d’un mobile ou d’un fixe : en effet, à l’heure actuelle, la facture s’alourdit nettement plus si le numéro surtaxé est composé à partir d’un portable. L’ARCEP veut mettre fin à cette différenciation. Une mesure qui devrait profiter directement au consommateur.
  • Faciliter l’évolution des prix : aujourd’hui, si une institution ou une entreprise proposant ces services veut faire évoluer ses tarifs, elle doit changer de numéro surtaxé. La réforme va mettre fin à cette obligation.
  • Des paliers tarifaires en fonction du type de services rendus : l’ARCEP prévoit enfin la mise en place de nouveaux paliers tarifaires qui risque de tirer les prix vers le haut afin d’éviter que ces services ne se délocalisent à l’étranger et développer la création de plateformes téléphoniques.

En résumé, une réforme offrant davantage de clarté sur les prix qui risquent cependant eux, de grimper !

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !