Vacances pas chères : Conseils pour se déplacer, se loger et manger sans se ruiner

Chaque année c’est le même combat, pour partir en vacances il faut économiser et souvent pendant plusieurs mois d’affilé. Tous ceux qui s’y sont essayés savent bien que mettre de l’argent de côté est un sport pas toujours agréable et que devoir se priver tout l’année fait parfois passer l’envie de prendre du repos.

Toutefois, s’il n’existe pas de solution miracle pour épargner votre portefeuille, certaines astuces peuvent vous permettre d’économiser quelques dizaines, voir quelques centaines d’euros sur la facture totale des vacances.

Comment faire ? Une chose est sûre, il n’est plus forcément nécessaire de réserver et planifier les vacances d’été en Décembre pour bénéficier de tarifs avantageux, la préférence est aujourd’hui à la débrouillardise.

astuces vacances pas cheres

 

Pour le trajet oubliez la vitesse

S’il est vrai que le jour J tout le monde souhaite arriver au plus vite sur le lieu des vacances, voyager rapidement coûte cher et à voir les tarifs du train comme de l’avion, il semble préférable de trouver une autre solution.

En premier lieu le covoiturage permet de voir défiler les kilomètres sans se ruiner, puisque tous les occupants d’un même véhicule se partagent les frais d’essence et de péage le cas échéant. L’inconvénient majeur de ce type de transport reste qu’il vaut mieux voyager seul ou à deux, en effet oubliez le covoiturage familial du type « Vous avez des sièges auto ? » ou alors prévenez bien le conducteur. De plus, il est préférable d’aimer faire la causette puisque vous allez vous retrouver en tête-à-tête avec un ou plusieurs inconnus pendant un certain nombre de kilomètres.

En pleine explosion depuis la loi Macron sur les transports, les bus représentent désormais une des meilleures façon de voyager pas cher toute l’année avec des tarifs de l’ordre quelques euros à peine pour traverser la France. Le truc ici c’est qu’il ne faut pas être pressé, car même si les bus sont aujourd’hui tout confort et comporte même des toilettes, comptez pas moins de 15 heures pour rallier Paris à Marseille.

Enfin, pour tous ceux qui veulent absolument prendre l’avion, ou qui n’ont pas le choix, une petite astuce afin d’obtenir les meilleurs prix consiste à réserver entre 2 heures et 6 heures du matin. En effet, les heures creuses voient les frais de dossier baisser considérablement, et le tarif sera encore plus intéressant si vous achetez votre billet en début de semaine plutôt qu’en week-end et hors saison.

Le principe est le même pour le train, à bord duquel il est plus intéressant de voyager hors vendredi, samedi, dimanche et lundi mais aussi en dehors des heures d’affluence. Enfin, si votre ville fait partie des gares desservies, vous pouvez essayer les billets low-cost du service Ouigo de la SNCF, intéressants mais pour le moment encore limités en destination.

voyage bus

Pour le logement, le mieux reste de partager

Une fois l’épineuse question du moyen de transport réglée, il va falloir trouver où poser les valises pour ne pas faire exploser le budget. En effet, l’hébergement représente près de la moitié du total de la somme dépensée chaque année par les Français au moment des vacances.

Cela dit, il existe encore quelques possibilités pour séjourner à un prix très raisonnable voire gratuit, et ce même pendant les vacances d’été.

Pour ne rien débourser ou presque, couchsurfing, woofing et échange de maison

Dans le premier cas il s’agit de dormir chez l’habitant, et plus précisément sur son canapé ou si vous avez de la chance dans une chambre d’ami prêtée gratuitement pour l’occasion. Pour le reste, comme les repas et le temps du séjour tout est à définir avec votre hôte. Si l’idée est envisageable et même tentante pour celui qui souhaite vivre « chez l’habitant », le couchsurfing s’adresse plutôt aux personnes seules qu’aux familles, contrairement au wwoofing.

Le WWOOF est un réseau de fermes biologiques créé en Grande-Bretagne qui, en l’échange de travaux liés à leur fonctionnement peuvent offrir le gîte et le couvert aux vacanciers engagés.

Il y est donc possible, sous réserve d’avoir envie de faire don d’une partie de son temps, de bénéficier d’un hébergement et parfois de repas gratuits pour une ou plusieurs personnes. Sur le même principe, n’hésitez pas à demander aux auberges de jeunesse si elles sont besoin de personnel bénévole. Certes vous ne serez pas rémunéré, mais vous n’auriez rien non plus à débourser et profiterez de l’entrain de la jeunesse par la même occasion.

Toujours gratuit, l’échange de maison, est un principe qui veut que deux familles se prêtent leurs résidences (maison ou appartement) et puissent ainsi profiter de vacances sans avoir à se soucier de l’hébergement. Très en vogue en ce moment, l’échange de maison nécessite toutefois de s’adresser à un réseau de professionnels avant d’accueillir des inconnus chez soi en son absence.

Les locations moins chères

Enfin, les locations de résidences par Airbnb sont en pleine explosion ces dernières années. Plus cher que les méthodes présentées précédemment, le Airbnb reste intéressant pour tous ceux qui veulent bénéficier d’une vraie résidence de vacances « chez l’habitant », sans avoir à subir les tarifs souvent exorbitants des professionnels durant l’été et surtout sans avoir à la partager. Ici, des particuliers mettent en location leur maison ou leur appartement pour des prix parfois dérisoires à la nuit ou à la semaine.

N’oubliez pas non plus de vérifier si vous pouvez bénéficier des locations Vacaf, le cas échéant les prix des semaines de vacances en partie prix en charge par la Caisse d’Allocations Familiales sont très intéressants. Sinon le camping reste une excellente alternative et une valeur sûre pour partir à un prix raisonnable en famille sous réserve de choisir un lieu paisible et relativement excentré.

Enfin, si vous le pouvez, si vous n’avez pas d’enfant ou qu’ils sont en bas age, partez hors-saison et choisissez votre destinations parmi les villes touristiques les moins chères du monde. Partir en Juin ou en Septembre peut vous garantir une facture divisée par deux, spécialement dans le sud de la France !

hebergements vacances pas cheres

Manger local pour manger pas cher

Ici c’est assez simple, si vous avez prévu d’éviter la cuisine pendant tout ou partie de vos vacances, il va falloir ruser pour économiser. Pour cela retenez bien ce premier conseil, pour manger à un prix raisonnable, surtout si vous êtes plusieurs à table, évitez les grandes avenues, les fronts de mer et les centres-villes pittoresques où vous aurez toutes les chances de tomber sur des restaurants au coût moyen assez élevé.

Interrogez les gens du coin ! Si vous êtes hébergé votre hôte sera pour vous la meilleure garantie d’un repas bon dans l’assiette et bon marché. Écoutez les conseils et dénichez les perles rares comme les petits restaurants à la clientèle d’habitués satisfaits. Si vous ne connaissez personne, fiez-vous au Guide du Routard, un indémodable qui a, depuis longtemps, fait ses preuves.

Même s’ils ne constituent pas forcément la meilleure nourriture qui soit, les fast-food pourront vous permettre un petit plaisir supplémentaire occasionnel. Il arrive assez souvent en qu’à l’approche des vacances les restaurants du type McDonald’s ou Quick offrent à leurs clients ou déposent directement dans les boites aux lettres des chéquiers de réductions grâce auxquels vous pourrez cumuler les sandwichs ou repartir avec des menus gratuits. Un petit plus toujours bon à prendre !

Les marchés constituent également de bonnes alternatives si vous souhaitez cuisiner et manger local. De la même façon qu’à la maison, prévoyez de faire un petit tour à l’ouverture pour repérer ce qui vous fait le plus envie et revenez à la fin du marché. Certes vous ne trouverez peut-être plus tout ce que vous voulez, mais vous obtiendrez presque tout à prix cassé au moment où les vendeurs se débarrassent de leurs marchandises avant de remballer.

Dernier conseil, évitez tous les endroits qui « en font trop ». Les snacks ou les restaurants qui vous proposent trop de plats différents, trop de marchandises hors saison ou à des prix trop bas, ils cachent forcément quelque chose et ce n’est pas souvent gage de qualité.

marche pas cher

Sortir sans se ruiner

Pour beaucoup les vacances représentent le moment de l’année où il est interdit de s’ennuyer et pendant lequel les journées comme les soirées doivent être occupées. Mais là encore, si vous ne voulez pas y laisser votre chemise, il va falloir faire preuve d’astuce et parfois anticiper pour ensuite pouvoir profiter.

Au mois de Juin par exemple, il existe chaque année au niveau national de nombreux événements à ne pas manquer.

Incontournable, l’office du tourisme de la ville ou de la région où vous passez vos vacances pourra vous apporter toutes sortes d’informations concernant les sorties des semaines à venir, les festivals, les spectacles, les séances de cinéma, mais aussi les animations de rue et les marchés, bref tout ce qu’il est agréable de faire pour flâner sans se ruiner.

Pour tout ceux qui aiment l’aventure, le site du Routard est encore une fois un excellent moyen de se débrouiller et de trouver des bons plans sortie à moindre coût. À la rubrique « Événements » vous pourrez consulter tous les prochaines sorties culturelles et festives organisées près du lieu où vous vous trouvez, et comme il s’agit du Routard, ces programmations seront forcément à un prix très abordable voire même gratuites.

Aussi n’oubliez pas les différentes animations de plages ouvertes à tous et les musées qui régulièrement font portes ouvertes. Si vous êtes en location, si vous avez opté pour le camping ou si vous logez chez l’habitant, vous devriez pouvoir trouver de nombreux dépliants disponibles à l’accueil à votre arrivée afin de vous informer.

Ceux-là même que l’on retrouve au fond de la valise une fois rentré.

occupations vacances

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !