Prime de naissance CAF (PAJE) : montant, date versement et plafond

Vous attendez un bébé, alors félicitations et sachez que vous permettre de l’accueillir dans les meilleures conditions financières, il est possible de bénéficier d’un petit coup de pouce de la CAF baptisé la prime de naissance. Certes cela ne compensera pas toutes les dépenses liées à bébé mais il serait quand même dommage de ne pas la considérer. Voici plus bas tout ce qu’il faut savoir sur la prestation d’accueil du jeune enfant (la PAJE) versée par les Caisses d’Allocations Familiales

prime naissance donnée par la caf pour votre bébé

La prime de naissance est versée par la CAF

On le sait tous, l’arrivée d’un bébé chamboule le foyer et grandement son budget, à la fin ça pèse souvent très lourd dans la balance, entre les couches qui coûtent généralement chères, les vêtements qu’il faut sans cesse acheter (1, 3 mois, 6 mois, 12 mois, 24, 36 mois…), la poussette, la table haute, le transat, le siège auto, le lit, la table à langer, l’alimentation (lait 1er âge et de croissance, petits pots … enfin bref autant d’achats à faire qui nous font dépenser quelques milliers d’euros au bout du compte.

Mais heureusement, il est possible d’amortir quelque unes de ces dépenses. Pas complètement mais ça peut aider, en bénéficiant de la prestation d’accueil du jeune enfant à la naissance ou à l’adoption que propose les Caisses d’Allocations Familiales.

A quoi correspond la PAJE ?

Elle permet d’obtenir 3 coups de pouces financiers différents, qui sont :

  • La prime de naissance pour faire face aux premières dépenses liées à l’arrivée de votre enfant. Son montant est 923,08 € (en vigueur jusqu’au 31 mars 2017) et est versée en une seule fois après la naissance de bébé (au cours de son 2ème mois) et autant de fois cette somme que d’enfants qui sont à naître (jumeaux, triplés ou plus). Pour un enfant adopté ou accueilli en vue d’une adoption, le montant est de 1 846,15 €.
  • L’allocation de base pour palier aux dépenses liées à son confort, sa santé et à son éducation. Elle est versée tous les mois jusqu’au mois précédant le troisième anniversaire de votre enfant. Le montant de l’allocation de base est de 184,62 € par mois. Pour une adoption, elle est versée pendant 36 mois consécutifs dans la limite du 20ème anniversaire de l’enfant.
  • Le complément d’activité de libre choix ou de mode de garde pour faire garder votre enfant par une assistante maternelle ou si vous réduisez ou arrêtez votre activité professionnelle pour vous occuper de votre enfant.

Les conditions pour la percevoir

Bien évidemment, la prime de naissance, l’allocation de base et/ou le complément d’activité sont octroyés sous certains plafonds de ressources à ne dépasser (voir tableau ci-dessous ou lien ci-contre).

  • Votre grossesse doit être déclarée dans les 14 premières semaines à votre caisse primaire d’Assurance maladie (CPAM) et à votre Caisses d’Allocations Familiales (CAF).
  • Vous devez adopter ou accueillir en vue d’une adoption un ou plusieurs enfants âgés de moins de 20 ans.
  • Vos ressources de l’année 2014 ne doivent pas dépasser le plafond correspondant à votre situation (voir le tableau ci-dessous).
 1 enfant à charge2 enfants à charge3 enfants à charge4 enfants à chargePar enfant supplémentaire
Couple avec 1 revenu35 872 €42 341 €48 810 €55 279 € 6 469 €
Couple avec 2 revenus45 575 €52 044 €58 513 €64 982 € 6 469 €
Personne seule ou isolée45 575 €52 044 €58 513 €64 982 € 6 469 €
Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. Carine 19 janvier 2013 - 17 h 25 min

    Je ne connaissais pas cette prime de naissance mais je pense que c’est un droit, après ça dépend des ressources et c’est offert automatiquement.

    C’est quand même toujours bien de savoir en avance si l’on aura droit à cette prime ou non et de prévoir ainsi son budget en conséquence pour son petit bout, merci pour l’info.

  2. Johan 27 avril 2013 - 9 h 17 min

    La PAJE de la CAF en général est indispensable pour certain foyer compte tenu des frais qu’engendre l’arrivée d’un nouveau né.
    Malheureusement les revenus pris en compte pour sont obtention sont ceux d’il y a 2 ans. Si entre temps notre situation a changé (chômage…), on ne peux pas en bénéficier.

    En plus il parle de substituer la prime de naissance à un prêt à taux zéro pour faire des économies! Je pense qu’il y a d’autres coûts à réduire avant celui ci

  3. Aurore 31 janvier 2014 - 23 h 00 min

    Le chômage engendre un recalcul des ressources prisés en compte. À savoir 30% d’abattement à partir de deux mois de chômage indemnisé total et consécutif et une neutralisation si le chômage n’est pas indemnisé.
    Permettez-moi un rectificatif, le complément d’activité n’est pas soumis à condition de ressources mais à condition de cotisation au titre de la cotisation vieillesse. C’est le complément mode de garde qui est soumis à plafond pour déterminer la tranche d’aide.

  4. stef 1 février 2014 - 12 h 54 min

    moi jsuis d’accord avec johan j’ai eu des triples cette annee on passe de trois a 6 et on se base sur mes revenu d’il y a 2ans quand on bossais a 2