Hypermarchés : Baisse sur les tarifs des grandes marques

Chaque année, professionnels de la grande distribution et professionnels du secteur agro-alimentaire, se réunissent pour d’intenses négociations autour des prix des produits que nous achetons régulièrement dans les nombreux hypermarchés de France. Cette année, alors que le prix des matières premières augmente, les grandes marques ont été contraintes de revoir la majorité de leurs tarifs à la baisse.

baisse des prix hypermaches

De – 3% à – 8% sur les prix

L’Ilec (Institut de liaisons et d’études des industries de consommation) qui fédère 73 des plus importants groupes à la tête de marques nationales et internationales que nous connaissons tous, sort perdant des négociations annuelles avec les grands distributeurs, à savoir les hypermarchés.

Comme le révèle Le Figaro, pour la cinquième année consécutive ses adhérents ont été contrains d’accepter pour 70% d’entre eux, des baisses de rémunérations significatives dans un contexte assez peu propice.

Malgré une hausse du coût des matières premières et une « stagnation de la consommation », ces derniers ont finalement du valider une baisse des tarifs de 3% à 8%  selon les produits.

Toutefois, l’association ne s’est pas privée de dénoncer des « déséquilibres significatifs » entre industries et commerces, liés selon elle à certains abus de la part de la grande distribution. Des renégociations et des pénalités seraient parfois abusives et lui permettraient de s’octroyer chaque année entre 150 et 300 millions d’euros non justifiés.

Une potentielle bonne nouvelle pour les consommateurs

Si la nouvelle n’est pas excellente pour les industriels de l’agro-alimentaire, elle pourrait bien l’être pour les consommateurs. Effectivement, ces derniers peuvent bénéficier de baisses de tarifs comme celles-ci dès lors qu’elles sont au moins en partie répercutées sur les prix de vente en magasin, ce qui dépend des décisions prises par les grandes enseignes.

À côté de ça, la grande distribution peut également choisir de prendre ces rabais pour elle et ainsi en faire profiter ses marges et donc augmenter ses propres bénéfices.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !